5 erreurs fatales à votre business (APT)

Publié le

5 erreurs fatales à votre business (APT)

 

J’ai récemment coaché un entrepreneur qui avait le profil de « l’entrepreneur perdu typique ». Cet entrepreneur avait accumulé toutes les erreurs que je considère comme fatales à n’importe quel business sur le web.

Ces erreurs accumulées provoquent : une faible notoriété sur internet, une visibilité limitée, donc un trafic peu élevé. Des ventes difficiles à faire, et un sentiment d’impuissance, d’échec, puis de frustration.

Tout d’abord je souhaiterai vous dire que ces erreurs ne sont pas irréversibles. Ce sont simplement des leviers à actionner pour propulser votre business à un autre niveau.

Ce que j’ai conseillé à cet entrepreneur, qui était à deux doigts d’abandonner son projet, c’est de commencer par voir le succès comme une succession d’étapes faciles à mettre en place, plutôt que comme un « tout » insurmontable. Nous avons activé ensemble ces leviers, et comme par magie, son business a commencé à tourner.

Les erreurs du business

5 erreurs fatales à votre business, et comment les éviter

1. Dites moi avec qui vous travaillez, et je vous dirai qui vous êtes

Notre entrepreneur perdu typique EPT s’était entouré de personnes qui ne lui étaient d’aucune utilité, et pire encore, ces personnes allaient à l’encontre de ces objectifs. Tout d’abord, il avait confié la construction de son site web à son frère, qui avait des « bases » de développement web.

Simplement : vous n’avez pas besoin de quelqu’un qui a des baese de web développement. Vous avez besoin de quelqu’un de compétent, qui va au delà des simples bases mais surtout qui maitrise son sujet. Votre site internet est la chose sur laquelle vous ne devez pas faire de compromis. S’entourer des mauvaises personnes est la raison numéro 1 de l’échec.

Patrick beland business APT

2. Vos prix

Notre EPT avait une politique de prix trop basse. Il écrivait des formations et les vendaient pour la modique somme de…7$ ! Comment espérait-il être crédible en affichant des prix aussi ridicules ? Comment espérait-il réaliser un profit, et surtout comment comptait-il être considéré comme un expert ?

-« Mais alors…à quel prix puis-je vendre mon e-book ou mon produit ? Est-il trop cher, ou pas assez ? Comment je fais concrètement pour savoir ? »

C’est facile : il faut arrêter de regarder ce que fait la concurrence. Notre EPT s’est aligné sur les prix de ses concurrents, résultat : il est considéré comme une pâle copie. Il ne faut baser ses prix ni sur la concurrence, ni sur le temps investi, mais simplement sur la valeur perçue par le client de votre produit.

Une bouteille d’eau a-t-elle le même prix dans un supermarché et aux bords d’une plage ? Non! La bouteille d’eau prend 500% de valeur lorsqu’elle est disponible au bon moment, à la bonne personne, au bon endroit. Est-ce que le vendeur de bouteilles d’eau, sur la plage, se base sur le prix des concurrents en supermarché (20 cents) pour fixer son prix ? Non! Est-ce qu’il se base sur le temps qu’il a fallu pour apporter ces bouteilles sur la plage? Non! Il se base sur la valeur perçue par le client selon sa propre expérience personnelle. Si le client est prêt à payer 5$ pour étancher sa soif, alors c’est que votre prix est bon.

Internet plan marketing

3. La perfection n’existe pas

Notre APT avait ce problème, que beaucoup d’autres APT ont, et qui consiste à vouloir atteindre la perfection, à s’attarder sur des détails alors que d’autres parties de son business étaient littéralement mourantes. Notre APT avait déjà refait son logo 5 fois, avait changé son thème wordpress au moins 3 fois, et finalement, tournait en rond à refaire indéfiniment les mêmes choses. Ecrire un article lui prenait des jours entiers.

Ce que je lui ai conseillé, c’est d’arrêter de trop réaliser son business. Il est tout à fait normal de rechercher l’excellence, mais il faut savoir parfois s’imposer des limites, surtout lorsque votre argent et votre temps est en jeu.

Le Plan Marketing Google

4. Quand Google fait la gueule

Notre APT avait cette vilaine habitude, qui consistait à acheter des backlinks en masse. 20, 30 000 backlinks de piètre qualité pointaient vers son site, ce qui le paralysait littéralement dans les résultats de recherche. Lui, ne savait pas que ces liens étaient inutiles, et pire, contre productifs. C’est le cas de beaucoup d’entrepreneurs qui ne prennent pas le temps de s’informer, et qui du coup, sont un peu les pigeons d’un certains nombres de Gourous qui vendent leurs services une fortune. Vous savez, ces services qui vous promettent d’être numéro 1 de Google en 7 heures, 7 minutes et 34 secondes…

Solution : heureusement, Google a lancé un outil pour supprimer les backlinks d’un site. Nous avons supprimé tous ces maudits liens un par un, reposté un peu de contenu, et le site a commencé a grimpé dans les moteurs de recherche, tout à fait naturellement!

Le Plan Marketing

5. Stratégie marketing ? Késako?

Notre APT n’avait pas de stratégie marketing, il papillonnait entre Facebook et Twitter, et tentait désespérément d’être « bien vu » sur ces réseaux sociaux. Pire encore, il postait du contenu unique sur son Facebook ! Quand je lui ai dis que seulement 1% du trafic de Facebook se convertissait en client, que seulement 16% de ses fans voient ses publications, autant vous dire qu’il était mal.

Solution : je lui ai conseillé de se concentrer sur la création de contenu pertinent sur son site et d’abandonner les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont uniquement là pour attirer votre visiteur sur votre site. En donnant votre contenu à Facebook, vous lui donnez de l’argent.